La vente directe est un moyen « actif »

fotolia-43495394-xs.jpg

On me demande souvent : « étant donné que tous ces nouveaux produits et services peuvent maintenant être expliqués sur l'Internet les informations données en ligne ne remplaceront-elles pas tous les gens qui gagnent leur vie en expliquant des produits de qualité supérieure ? ».

En fait, au cours des années de déclin du dernier siècle, il y a des gens travaillant dans la vente directe qui se sont inquiétés précisément de ce problème. Ils n'auraient pas dû s'en inquiéter. Aussi puissant que l'Internet puisse être, il n'a pas davantage remplacer la fonction de personne à personne inhérente à la vente directe des temps modernes que ne l'ont fait les publireportages des années 1980 et 1990, il ne le fera jamais. Cela s'explique par l'une des grandes limites de la technologie. Ce qui manque à l'Internet et la même chose qui manquait la télévision : il s'agit d'un moyen passif.

Les médias publicitaires conventionnels ne communiquent pas efficacement ce qu'on appelle les informations « intellectuellement stimulantes », ce qui constitue un euphémisme pour « nouvelles idées ». C'est parce que la plupart de nos moyens actuels d'informations sont passifs. La télévision est un moyen très passif pour apprendre, ce qui fait qu'on ne peut pas vraiment s'en servir pour enseigner de nouvelles idées. Il en va de même pour les journaux. Et dans une grande mesure, on peut en dire autant de l'Internet.

Considérez la manière dont on regarde la télévision : on s'assoit confortablement, on se détend, sur le canapé. La dernière chose qu'on veut, c'est de se faire bombarder de nouvelles informations. En fait, quand on voit quelque chose qui nous stimule, quelque chose qui va à l'encontre de ce qu'on sait déjà ou qu'on croit être vrai, que fait-on ?

On change de chaîne. Cela vaut pour la majorité de nos médias. Chaque fois qu'on est confronté à quelque chose qui met en doute notre perception du monde, on change de chaîne, on passe à la page suivante, on clique sur le bouton précédent du navigateur sur Internet.

Quand on va sur Amazon.com, il se peut qu'on ne sache pas précisément quelle livre on souhaite acquérir, mais on sait qu'on cherche un livre portant sur un sujet particulier, ou a-t-il de livres en particulier. On va sur l'Internet simplement pour chercher à en apprendre sur un produit, c'est-à-dire quelque chose qu'on sait déjà exister.

Si la vente directe fonctionne aussi bien, c'est que la conversation de personne à personne constitue presque le seul moyen par lequel on apprend activement, le seul moyen par lequel on se met à considérer et à assimiler de nouvelles informations portant sur une toute nouvelle façon de faire quelque chose.

Et c'est précisément ce que doit faire la plupart des nouvelles industries émergentes dont nous parlons.

Pour présenter les choses différemment : la conversation de personne à personne constitue le moyen le plus efficace, et même souvent le seul moyen, d'aider une autre personne à franchir son écart technologique. Et pour cette raison, plus la technologie se développe, plus nombreuses seront les opportunités qui s'offriront aux gens qui travaillent dans la vente directe, qu'on pourrait appeler plus correctement les vendeurs de qualité supérieure.

La personne qui peut m'enseigner ou me communiquer une nouvelle façon de faire quelque chose qui compte pour moi est une des personnes les plus précieuses de ma vie. Le conseiller en investissement qui me montre des outils susceptibles de m'aider à maximiser ma richesse, le conseiller en bien-être qui me fait connaître un produit capable d'éliminer les douleurs dans mes genoux, le conseiller en services financiers qui me présentent un type d'assurance correspondant à mes besoins, voilà des gens dont j'apprécie les services. Je fais des affaires avec les gens dont les services sont un peu plus chers que ce que je suis susceptible de trouver sur Internet, mais comme il enseigne déjà quelque chose me procure déjà une valeur ajoutée, ils en valent grandement la peine.

Plus de nouveaux produits apparaissent sur le marché plus j'ai besoin de ces gens pour me conseiller et me renseigner. L'Internet ne tardera pas endosser la fonction d'enseigner aux gens des choses qui savent déjà vouloir apprendre, et le fera mieux, plus rapidement et beaucoup plus en détail que jamais auparavant. Mais la fonction commerciale vraiment vitale qui consiste à renseigner les gens au sujet de choses qu'ils ignorent encore vouloir apprendre, parce qu'ils on ignore encore l'existence, sera toujours un modèle éducatif qui fonctionnera mieux de personne à personne.

Voici à quoi cela se résume : la vente directe et le moyen le plus efficace dont nous disposons aujourd'hui, aux États-Unis et dans le monde entier, pour aider les gens à combler leur écart technologique. Vous savez ce que cela signifie ?  elle représente un potentiel économique énorme.

Pour découvrir l'efficacité de notre opportunité commerciale, consulter un conseiller LR Health & Beauty Systems proche de chez vous.

extrait du livre de Paul Zane Pilzer «les prochains millionnaires», économiste, professeur d'université, conseiller économique auprès du président, auteur à succès acclamé par le New York Times.

mlm argent opportunité revenu complémentaire vente directe marketing de réseau marketing relationnel lr affaires vdi lr health & beauty systems

Ajouter un commentaire