L'histoire de l'aloe vera

fotolia-29784947-xs.jpg

Pendant des siècles, l'aloe vera (tout comme ses cousins aux propriétés médicinales) a fait l'objet d'une utilisation massive dans nombre de cultures, en raison de son efficacité apparemment magique pour traiter les brûlures, cicatriser les blessures et soulagez toutes sortes de maux, dont la terrible affection qu'elle psoriasis ou, utiliser régulièrement, elle réduit la desquamation et les démangeaisons, tout en améliorant de beaucoup l'apparence de la peau.

Dans les documents historiques égyptiens, Romain, grec, algérien, marocain, tunisien, arabe, indiens et chinois, il est question de son utilisation médicinale et cosmétiques. Selon diverses croyances, c'est à l'aloe vera que Cléopâtre devait son charme et sa beauté irrésistibles.

Les premiers témoignages que l'on n'ont en a remonte à l'an 1500 avant Jésus-Christ. En effet, les documents du papyrus Ebers égyptien, dont la copie originale et conserver à l'université de Leipzig, révèle que les nombreuses vertus médicinales de l'aloès étaient couramment acclamées depuis bien des siècles. Dioscoride, auteur du fameux herbier illustré intitulé De Materia Medicaqui date du premier siècle avant Jésus-Christ, il faisait un rapport long et détaillé sur ses nombreuses applications : blessures, antidiarrhéiques, insomnies, troubles de l'estomac, douleurs, constipation, hémorroïdes, prurit, maux de tête, perte de cheveux, maladie de la bouche et des gencives, troubles rénaux, cloques, soins de la peau,  coups de soleil, boutons,  etc. 

Selon les historiens, Aristote aurait persuadé Alexandre le Grand de conquérir une ville de son contrat au large de la côte est de l'Afrique dans le but de se procurer suffisamment d'aloès pour soigner les blessures de ses soldats. D'autres documents anciens décrivent diverses utilisations cutanées de cette plante : soins de la peau en général, protection contre le soleil, le vent, le feu et le froid, cicatrisation des blessures superficielles, soulagement des piqûres et des morsures d'insectes, des égratignures, les brûlures, des ecchymoses, des coupures, des éraflures, de l'urticaire, de l'acné, du sumac vénéneux appelé herbe à plus au Canada, des boutons, des manifestations allergiques, des vergetures, des fistules, des irritations dues à un régime alimentaire, des lésions de peau ulcéreuse, de l'eczéma et de tout autre affection cutanée.

On n'y fait également allusion dans l'Évangile selon Jean, au chapitre 19 verset 39, comme faisant parti de la préparation ayant servi à oindre le corps du Christ après sa mort.

aloe vera aloes lr lr health & beauty systems blessures antidiarrhéiques insomnies troubles de l'estomac douleurs constipation hémorroïdes prurit maux de tête perte de cheveux maladie de la bouche et des gencives troubles rénaux cloques soins de la peau coups de soleil boutons soins de la peau en général protection contre le soleil le vent le feu et le froid cicatrisation des blessures superficielles soulagement des piqûres et des morsures d'insectes des égratignures les brûlures des ecchymoses des coupures des éraflures de l'urticaire de l'acné du sumac vénéneux appelé herbe à plus au Canada des boutons des manifestations allergiques des vergetures des fistules des irritations dues à un régime alimentaire des lésions de peau ulcéreuse de l'eczéma

Ajouter un commentaire