Le déficit en vitamine D augmenterait le risque de diabète de type 1

Dans le diabète de type 1 (également appelé diabète insulino-dépendant), notre système immunitaire attaque et détruit de manière irréversible les cellules de Langherans qui produisent l'insuline au niveau du pancréas. L'insuline est une hormone indispensable à notre organisme pour stocker et utiliser le glucose. Cette maladie apparaît fréquemment pendant l'enfance mais 60% des personnes touchées sont diagnostiquées après l'âge de 20 ans.

fotolia-27219659-xs.jpg

De précédentes études ont suggéré qu'un déficit en vitamine D augmente le risque de diabète mais elles se sont surtout focalisées sur le lien entre le taux de vitamine D dans le sang pendant la grossesse et le risque de diabète de type 1 chez l'enfant. D'autres travaux chez l'adulte ont souligné un lien entre le déficit en vitamine D et le risque de sclérose en plaques, une maladie auto-immune génétiquement reliée au diabète, suggérant un rôle de la vitamine D dans la prévention des maladies auto-immunes d'une manière plus générale.

Les chercheurs de l'école de santé publique de Harvard ont effectué une étude en utilisant les prises de sang stockées au département de la défense (une réserve de 40 millions d'échantillon). Ils ont récupéré les analyses sanguines de 310 personnes ayant développé un diabète de type 1 entre 1997 et 2009 puis ont récupéré d'autres prises de sang effectuées avant l'apparition de la maladie. Ces échantillons ont été comparés à ceux de personnes n'ayant pas développé un diabète de type 1. Les chercheurs ont découvert que les personnes à la peau blanche qui avaient des taux de vitamine D dans le sang supérieurs à 75 nmol/L avaient environ 50% moins de risque de développer cette maladie auto-immune. Pour les personnes à la peau noire les chercheurs ne disposaient pas d'un nombre d'échantillons suffisamment élevé pour conclure.

Cette étude est la plus forte actuellement à avoir mis en évidence un lien entre le statut en vitamine D et le risque de diabète de type 1. Les chercheurs déclarent : "Le risque de diabète de type 1 semble augmenté même avec des taux de vitamine D qui sont considérés comme "normaux" actuellement, ce qui suggère qu'une proportion importante de la population pourrait bénéficier d'un apport plus élevé." puis : “Il est surprenant qu'une maladie aussi grave que le diabète de type 1 puisse être peut-être prévenue par une action simple et sans danger."

Source : www.lanutrition.fr

diabète vitamine D lr health & beauty systems type 1

Ajouter un commentaire