Le Magnésium Pourrait Réduire les Risques d’Accident Vasculaire Cérébral

Les AVC (Accidents Vasculaires Cérébraux) sont une des principales causes de mortalité et d’invalidité dans beaucoup de pays développés. Cependant, certains gestes simples peuvent vous en protéger, comme par exemple la pratique d’une activité physique régulière et l’arrêt du tabac.



 

Mesure de l’impact du magnésium sur les accidents vasculaires cérébraux

Afin d’étudier les liens potentiels entre la consommation de magnésium et les risques d’accident vasculaire cérébral, les chercheurs ont conduit une méta-analyse afin de combiner et d’analyser des données provenant de sept études d’observation effectuées sur trois types d’accident vasculaire cérébral:

  • Les accidents ischémiques cérébraux, qui surviennent quand un vaisseau sanguin dans ou près du cerveau se bloque.
  • Les hémorragies intracérébrales, provoquées par la rupture d'une artère cérébrale qui entraîne une hémorragie au sein du cerveau.
  • Les hémorragies sous-arachnoïdiennes qui surviennent dans la boîte crânienne, mais pas dans les tissus cérébraux eux-mêmes.


Les auteurs de l’étude ont constaté que pour chaque augmentation de 100mg de magnésium par jour, les risques d’accidents ischémiques cérébraux, un type d’AVC très fréquent, diminuaient de 9%. Les risques d’hémorragie intracérébrale et d’hémorragie sous-arachnoïdienne n’ont, quant à eux, pas été affectées par la prise de magnésium.

Une méta-analyse est une approche permettant d’étudier un plus grand nombre de personnes. Typiquement, plus le nombre de sujets est important, plus les résultats de l’étude sont fiables. Il est à noter que ce type d’étude reste une simple observation et ne peut prouver les causes à effets. Néanmoins, ces résultats montrent qu’un régime alimentaire riche en magnésium pourrait protéger contre les accidents ischémiques cérébraux. 

minéraux avc magnésium hémorragie

Ajouter un commentaire