Quelles sont les ennemis de votre peau ?

On ne le répétera jamais assez : le soleil, c'est dangereux. Le tabac, ça tue. L'alcool, c'est moche. Stressé, ce n'est pas bien. Et vieillir, encore moins. Bon, il n'est pas question de ne mettre le nez dehors qu'à la nuit tombée, de ne plus boire une seule goutte d'alcool, de passer un pacte avec le diable pour ne pas vieillir,…

S'il est inévitable de prendre de l'âge et dans subir les conséquences, on peut se mettre au soleil en se protégeant, et boire de l'alcool, modérément. En revanche, pour le tabac…

Fotolia 60086635 s

Le soleil : il est bon pour la santé car il synthétise la vitamine D et à une action antidépressive, mais il peut être aussi néfaste et même dangereux. Il est essentiel d'appliquer toute l'année, et sans oublier le cou, une crème de jour contenant indice de protection UV. Par ailleurs, quelques semaines avant de partir au soleil, vous pouvez préparer votre peau grâce à des crèmes spécifiques, déclenchant la production de mélanine, mécanismes protecteurs naturels de la peau. Vous pouvez aussi avaler des compléments alimentaires sous forme de gélules contenant du Béta-carotène ou des antioxydants et anti-radicaux libres qui activeront ou prolongeront votre bronzage. Une fois sur place, appliquer une crème adaptée à la nature de votre peau et renouvelez l'application toutes les deux heures. Regarder l'indice IP inscrit sur l'emballage de votre crème, c'est l'indice de protection. Plus l'IP est élevé, plus la protection est importante. Sachez toutefois qu'en dessous de 10, la protection est quasiment nul. Selon les nouvelles recommandations européennes, on considère que la haute protection commence à partir d'un IP supérieur à 30, et la très haute protection concerne les produits mentionnant 50+. Enfin, éviter l'exposition aux heures les plus chaudes, entre midi et 16 heures.

Le tabac : même en cherchant bien, rien ne justifie la cigarette. Si le tabac est mortel, il est aussi dangereux pour votre beauté, car la nicotine perturbe la circulation sanguine, ce qui donne un teint terne et grisâtre. Chez les fumeurs, le renouvellement cellulaire est ralenti, et la nicotine provoquant une baisse du taux d'oestrogènes chez les femmes, cela entraîne un dessèchement de la peau. Intoxiquées, les cellules de la peau se dégénèrent, ce qui accentue le vieillissement cutané et la formation de rides précoces et creusées autour de la bouche. Sans parler des yeux larmoyants, des paupières en berne et de l'halène de hyène…

L'alcool : là aussi, danger à la fois pour votre santé et pour votre beauté. S'il est synonyme de fête, de partage, d'échange, d'amusement, on ne doit le consomer qu'avec prudence et modération car, en grande quantité, au-delà de deux ou trois verres, l'alcool a des effets pervers et dangereux : après l'euphorie, le regard se voile, la peau rougit et le teint de pêche s'enflamme. Adieu beauté! En cas de consommation prolongée, une couperose s'installe, les traits s'empâtent, le visage est bouffi et l'ovale devient mou. Après une soirée un peu trop arrosée, surtout ne faites pas l'impasse sur le démaquillage, suivi de l'application d'une crème hydratante, voir, si vous êtes courageuse, d'un masque, et buvez des litres d'eau pour détoxifier l'organisme. Des tisanes dépurifiantes sont conseillées, sauge, thé vert, ortie par exemple. Une petite diète et on lève le pied…

Creme de nuit

Le stress : adrénaline, cortisol, noradrénaline, ce sont les noms des hormones du stress qui, libérées dans le corps, sont responsables d'une vasoconstriction des vaisseaux, c'est-à-dire un rétrécissement, d'où la soudaine pâleur du visage lorsque vous êtes angoissé. L'anxiété, le malaise, la déprime, le stress se voient sur la peau, ils provoquent du psoriasis, de l'acné, de l'eczéma, des pertes de cheveux, des démangeaisons et toutes sortes de maladies cutanées. Yoga et relaxation, et notamment des exercices de respiration, peuvent être d'une grande aide.

L'âge : avec l'âge, la peau perd de sa fraîcheur car elle se déshydrate. On peut dire schématiquement que vers 30 ans, la peau commence à perdre son collagène et donc son élasticité, le sillon qui va du nez au coin de la bouche commence à se marquer, et la peau du visage et du cou se relâche. À 40 ans, comme l'épiderme est moins ferme, apparaissent les rides d'expression, rides du lion, patte d'oie… À 50 ans, la peau se pigmente, on voit apparaître des taches brunes, l'ovale du visage s'affaisse et un double menton se forme en raison de la perte d'élasticité. Les rides ne s'arrangent pas, au contraire elles se creusent davantage et le nombre de taches augmentent. À 60 ans, la peau est de plus en plus fine, les traits sont relâchés, les paupières tombent car elles sont de plus en plus flasques.

Ce qu'il faut savoir sur le dépistage du cancer de la peau : je m'observe et je suis vigilante, et à la moindre tache suspecte ou grain de beauté un peu bizarre, je consulte. Chaque année, en France, est organisée la journée nationale de prévention et de dépistage du cancer de la peau. Elle est organisée par le syndicat des dermatologues et vénéorologues en partenariat avec l'institut national du cancer. Ce dépistage est anonyme et gratuit. Http://www.e-cancer.fr

Vous avez aimé cet article ? Commentez le en bas de cette page & Partagez le sur les réseaux sociaux.

Oui, je m'abonne à votre newsletter GRATUITE !

 

stress soleil âge jolie peau démaquillage tabac alcool crème hydratante masque

Ajouter un commentaire