Manger tard, c’est risqué pour la ligne

Une nouvelle étude menée chez la souris suggère que ce n'est pas seulement la quantité de calories que l’on mange, mais l’heure à laquelle on les mange, qui influe sur le gain de poids.

Blog manger tard

Manger tard, ce n’est généralement pas conseillé. Des chercheurs américains ont voulu savoir si l'horaire des repas peut influencer le poids corporel. De nombreux livres de régime conseillent d’arrêter de manger après 6 ou 7 h du soir. Cependant, on ne sait pas si les bénéfices potentiels d’une telle stratégie sont dus à un changement de comportement, dans la mesure où nous avons tendance à trop manger le soir devant la télévision et l'ordinateur. Ou s’il y a un mécanisme physiologique qui nous fait prendre du poids à partir d’une certaine heure.
 
L’étude chez la souris. Les chercheurs ont étudié deux groupes de souris qui ont reçu des régimes alimentaires identiques apportant 60 pour cent de lipides. Les souris sont des animaux nocturnes, qui consomment généralement la grande majorité de leurs calories pendant la nuit et dorment pendant la journée. Pour cette étude, la moitié des souris se sont alimentées pendant la journée, quand elles devraient normalement dormir – ce qui revient à mimer des repas pris tard le soir chez l’homme. L'autre moitié s’est alimentée selon ses habitudes. À la fin des six semaines qu’a duré l'étude, les souris dans les deux groupes avaient consommé environ la même quantité de calories et réalisé le même volume d'exercice. Toutefois, les souris qui avaient consommé leur nourriture en dehors de leurs heures habituelles avaient enregistré une hausse moyenne de 48 pour cent de leur poids corporel. Les souris qui avaient mangé aux heures habituelles avaient vu leur poids augmenter de 20 pour cent.
 
Le travail de nuit en ligne de mire. Pour Fred Turek, directeur du Center for Sleep and Circadian Biology, à l’université Northwestern (Illinois) et auteur principal de l'étude, cette étude suggère que manger tard le soir semble être pire, en termes de gain de poids, que manger pendant les heures habituelles. Les conclusions seraient particulièrement importantes pour les personnes en travail de nuit. Des études ont trouvé que ces personnes ont plus de risques d'obésité, de diabète et d’autres problèmes de santé. Mais dit-il, ces travailleurs ne sont pas les seuls concernés. Beaucoup de gens, aux Etats-Unis du moins, avalent un pourcentage élevé de leurs calories dans la soirée et continuent de manger jusque tard dans la nuit. Une petite étude polonaise chez l’homme a conclu que la consommation de calories la nuit augmente le risque d’obésité. Une étude plus importante a elle aussi trouvé un risque accru d’obésité, mais seulement chez des femmes déjà obèses. Selon ses auteurs, le fait de manger la nuit aggrave la situation.
Cependant, une étude chez le singe rhésus femelle n’a pas trouvé que manger la nuit fait grossir.
 
Comment expliquer que manger la nuit fait grossir ? Des travaux récents ont trouvé que notre horloge interne régule aussi la dépense d’énergie, ce qui fait supposer que l’heure des repas joue un rôle dans la balance entre les apports et les dépenses caloriques. Selon une étude chez le rat, la mélatonine, une hormone sécrétée la nuit, qui intervient dans la régulation du cycle veille-sommeil prévient la prise de poids. La sécrétion de mélatonine est perturbée chez les personnes qui se couchent tard ou se lèvent la nuit, ce qui pourrait expliquer les prises de poids.
 
Le Dr Turek fait remarquer que l'homme a évolué dans  un environnement où l’on s’alimentait entre le lever et le coucher du soleil. "Après le coucher du soleil, dit-il, il n'y avait pas de réfrigérateur, pas de nourriture sous la main. On ne mangeait plus. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. "
 
 
Découvrez des aliments et un programme sains avec la gamme Figu Activ !
Boutique prive e lr 001 1
 

perdre du poids lr health & beauty nutrition prendre du poids manger tard

Ajouter un commentaire

Recevez notre catalogue Beauté & Santé de 164 pages, ainsi que notre newsletter

Inscription newsletter aloe vera catalogue 6 1