Digestives : notamment une bien meilleure digestion des aliments (grâce aux nombreuses enzymes qu'elle contient) avec diminution des putréfactions intestinales ainsi qu'une légère action apéritive et une action tonifiante sur les intestins susceptible de régulariser un transit intestinal ralenti, mais sans action laxative proprement dite.

D'autres propriétés très importantes (anti-ulcéreuse gastrique, anti-diabétique, etc.) sont en cours d'études et en voie d'être reconnues
.


Sphère dermatologique :  (par voie locale externe) qui constitue le champ d'action privilégié de la pulpe d'Aloe vera :

- Brûlures à tous les degrés (dont les coups de soleil qui sont des brûlures au 1er degré) et quelles qu'en soient les causes : feu, liquides bouillants, électricité, rayons X, etc.- Engelures, gerçures et crevasses.- Ampoules, rougeurs (érythèmes) et irritations cutanées en général, notamment l'érythème fessier du nourrisson.- Ecorchures, coupures et blessures dans leur ensemble ainsi que les contusions (bien nettoyer la plaie avant l'application).- Ulcères variqueux et ulcérations en général, ainsi que toutes les cicatrisations lentes et difficiles.- Vergetures (préventivement et curativement)- Piqûres d'insectes et prurits de localisation diverses (y compris le prurit anal et le prurit vulvaire chez la femme).- Psoriasis, lupus érythémateux et certaines formes d'eczéma.- Herpès buccal et génital.

- Séborrhée du cuir chevelu, états pelliculaires et chute anormale des cheveux.

- Vieillissement prématuré de la peau (préventivement et curativement).

Sphère ophtalmologique (par voie locale externe) : fatigue oculaire, orgelet, conjonctivite, cataracte.


Sphère stomatologique (par voie locale interne) :
- Inflammation des gencives (gingivites), de la langue (glossites) et de la muqueuse buccale (stomatites).- Suites opératoires d'extraction dentaire ou parodontales et hygiène bucco-dentaire habituelle. 

Sphère endocrinienne (par voie buccale) : suite à une expérimentation sur 5000 patients ayant duré 5 ans, la pulpe fraîche de l'Aloé vera incorporée à l'alimentation semble apporter une nette amélioration du diabète gras. Cette importante étude demande toutefois à être confirmée par d'autres travaux.
 
Tout le monde peut-il utiliser l'Aloe vera ?          
 
L'utilisation de la pulpe fraîche ou de produits en contenant sous forme stabilisée : à la lumière des travaux scientifiques publiés ces vingt dernières années, et des innombrables témoignages, dignes de foi d'utilisateurs des quatre coins du monde accumulés jusqu'à aujourd'hui, il apparaît que la pulpe de la feuille d'Aloe vera :
 
  •      Est dénuée de toute toxicité et d'une totale innocuité
  •      N’a aucune incompatibilité avec d'autres thérapeutiques
  •      Ne présente aucune contre-indication    
  •      Ne provoque aucun effet secondaire dans le cadre des modalités d'utilisation recommandées.
Elle peut donc être utilisée à tout âge et en toutes circonstances sans la moindre arrière-pensée quelle que soit sa forme de présentation.Une seule petite restriction qui concerne les terrains allergiques.

Tout en étant rarissime, il arrive que l'application de certaines préparations à base de pulpe d'Aloe véra provoque une petite allergie cutanée (éruption, démangeaisons, etc.) Il faut savoir que, le plus souvent, ce n'est pas la pulpe qui est en cause mais une substance d'accompagnement.
Pour s'en assurer, il suffit de faire un test avec de la pulpe fraîche : s'il ne se passe rien, ce n'est pas elle qui est en cause et il faut essayer une autre spécialité : si les troubles réapparaissent de façon identique, c'est bien elle la responsable et il est alors préférable d'éviter tout usage externe quelle que soit sa forme de présentation.

Choix de l'Aloe vera et où le trouver 
Si vous habitez dans les régions où l'Aloe vera pousse à l'état sauvage, vous n'aurez aucune difficulté à en avoir toujours sous la main.
Mais, pour la plupart, il est nécessaire de recourir à des formes commerciales spécialisées, beaucoup mieux adaptées.

Ceci étant, la vogue récente de l'Aloe vera a donné et donne toujours lieu à de nombreuses spécialités dont beaucoup ne sont pas toujours irréprochables, même si elles affichent Aloés en gros caractères sur leurs emballages.
Il faut donc vous assurer du pourcentage existant dans la composition du produit que vous allez acheter. Ce pourcentage (quand il est mentionné, car ce n'est pas toujours le cas et il y a lieu alors d'être très méfiant) peut aller de 1 à 100 %, ce dernier étant évidemment celui dont il faut se rapprocher pour être au plus près de l'action de la pulpe fraîche.

Choisissez toujours de la pulpe d'Aloe vera stabilisée comportant un pourcentage de pulpe se rapprochant le plus possible de 100 % (attention à la mention Aloe vera 100 % stabilisée, qui signifie en fait que l'Aloe véra utilisé, quelque soit son pourcentage, même homéopathique, est stabilisé à 100 %) et portant sur leurs emballages le label I.A.S.C. (International Aloe Science Concil), organisme officiel de contrôle des grands manufacturiers pour éviter certains abus commerciaux en la matière, label qui atteste que la spécialité concernée répond bien aux normes optimales de qualité pour tous les paramètres qui conditionnent son efficacité.

Si aux Etats Unis, on trouve de l'Aloe vera dans n'importe quelle pharmacie, drugstore ou magasin d'alimentation naturelle, il n'en est pas de même en France où il faut encore vraiment chercher pour trouver des produits de qualité contrôlée qui offrent toutes les assurances de bonne efficacité.
 
Extrait du livre "l'Aloès pour votre santé" du Dr Donadieu de la Faculté de Médecine de Paris
 
Boutique prive e lr 001 1