vente directe = distribution intellectuelle

fotolia-30648540-xs.jpg

Dans les années 1960 et au début des années 1970, lorsque le modèle moderne de la vente directe en était encore à ses débuts, cette industrie ressemblait beaucoup au fait d'avoir un magasin dans son salon. Mais ce n'est plus le cas. Des services d'interurbains et de courrier express bon marché à la technologie vidéo, aux ordinateurs domestiques et maintenant à l'Internet, le progrès technologique a complètement transformé cette industrie au cours des dernières décennies ce faisant, la vente directe s'est parfaitement positionnée pour combler l'écart technologique.

La vente directe est presque entièrement aujourd'hui de la distribution intellectuelle. Lorsque vous, qui travaillez dans la vente directe, discutez d'un produit ou d'un service avec un client, vous ne mettez typiquement pas le produit entre les mains du client. Vous comptez sur le service de livraison, pour qu'il expédie le produit à votre client ou chez vous. 

Les sociétés qui prospérent et qui continueront de prospérer dans la vente directe sont celles qui ont adopté un modèle selon lequel elles ont leurs distributeurs indépendants (qu'on désigne souvent comme représentants, Partenaires au courtiers), et qui se concentre presque entièrement sur la distribution intellectuelle, en renseignant les gens sur les nouveaux produits et services susceptibles d'améliorer leur vie. Celles qui prospèrent réellement sont celles qui ont une technologie, un produit ou un service breveté ou unique à offrir. Et pas des produits ou des services qui ne sont qu'uniques, mais encore qui sont efficaces, meilleur que quoi que ce soit d'autre sur le marché.

Traditionnellement, la vente directe ne vit jamais autant que lorsqu'elle est en relation avec des produits et des services dits « riches en renseignements ». Il s'agit de produits et de services sur lesquels les gens ne sont pas encore informés, qui ne sont pas bien connues ou compris, et dont la vente requiert donc la communication de beaucoup de renseignements. En cas de pratique, cela veut souvent dire des produits et des services qui sont de qualité ou de valeur particulièrement grande : des produits ou des services de qualité supérieure.

Si la vente directe convient particulièrement bien aux produits et aux services de qualité supérieure, c'est parce qu'il doit vraiment être vendu par des gens qui sont capables de les expliquer. Aujourd'hui, la vente directe se fait typiquement de personne à personne par l'intermédiaire de quelqu'un qui utilise lui-même le produit ou le service. Contrairement aux vendeurs d'automobiles, d'électronique ou de vêtements, ce qui travaillent dans la vente directe sont des usagers bien renseignés, enthousiaste expérimenté du produit ou du service au sujet duquel vous vous informez.

La vente directe constitue l'industrie de distribution intellectuelle parfaite pour l'économie d'aujourd'hui. L'entreprise à domicile n'exige pas de vitrine, d'entrepôts, d'employé ou d'opérations de soutien intensif en arrière-boutique. Elle n'exige qu'une personne, vous, disposés à se charger de la dimension éducative du processus de distribution.

extrait du livre de Paul Zane Pilzer «les prochains millionnaires», économiste, professeur d'université, conseiller économique auprès du président, auteur à succès acclamé par le New York Times.

vente directe lr distributeurs indépendants partenaire

Ajouter un commentaire